Quel est le meilleur traitement de première ligne pour le patient atteint d’obésité sévère ou morbide et présentant des risques de maladies liées au surpoids notamment le diabète ?

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lorsque vous allez choisir le type de chirurgie bariatrique qui vous convient le plus, entre un bypass gastrique et la sleeve gastrectomie, étant les deux interventions les plus pratiquées actuellement.

Contrairement à l’opération de l’anneau gastrique ajustable par laparoscopie, ces deux opérations sont permanentes et entraînent le pourcentage le plus élevé de perte de poids. Par contre, en les comparant entre elles, chaque une de ces deux interventions de perte de poids possède ses propres avantages et inconvénients.

La perte de poids à laquelle vous pouvez vous attendre ainsi que sa durabilité sont deux facteurs à prendre en compte pour décider quelle option est la bonne pour vous. Les considérations relatives au mode de vie adopté, ainsi que la possibilité d’inverser ou de prévenir les comorbidités et les problèmes de santé liées à l’obésité, sont également des facteurs très importants à prendre en considération lors de la prise de décision.

Effets sur la perte de poids

Pour nombreux patients, la sleeve gastrectomie fournira de manière adéquate la perte de poids nécessaire avec une durabilité raisonnable sans créer les difficultés que certains patients pourraient rencontrer après avoir subi le bypass gastrique, une opération chirurgicale plus invasive et délicate.

Cependant, la littérature médicale démontre clairement une perte de poids plus durable pour les patients ayant subi un bypass gastrique comparés aux patients qui ont effectué la sleeve gastrectomie.

Les modifications dans les entérohormones, ou les hormones intestinales, suite à l’opération du court-circuit gastrique contribuent probablement le plus à ce résultat.

Le dumping syndrome associé à l’opération de bypass gastrique

La physiologie du dumping que subissent certains patients après le court-circuit gastrique n’est qu’une des raisons possibles pour lesquelles la perte de poids est plus durable dans ce cas.

Le syndrome de dumping gastrique est associé à la chirurgie du bypasse gastrique et a lieu lorsque la nourriture est déversée de l’estomac réduit en petite poche, dans votre intestin grêle, rapidement, sans être digérée.

On distingue le dumping syndrome précoce qui se produit 10 à 30 minutes après un repas et le dumping syndrome tardif éprouvé 1 à 3 heures après avoir mangé, le second étant lié à la consommation d’aliments riches en amidons ou en sucres.

En général, ce symptôme incite les patients à changer leurs habitudes alimentaires, à réduire la quantité de nourriture consommée lors d’un repas, et surtout de limiter leur consommation d’aliment riches en glucides.