0033 (0)1 84 800 400 / 00 216 29 904 626 / 00 216 29 902 916 / Whatsapp (+216) 24 737 737

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez subir une chirurgie de perte de poids ? Naturellement, votre désir est que l’intervention puisse être réalisée afin que vous perdiez cet excès de graisse corporelle qui vous gêne énormément. 

Mais quels sont les avantages d’avoir recours à une chirurgie de l’obésité ? De nombreuses études effectuées par des experts en chirurgie bariatrique montrent que les techniques chirurgicales de perte de poids font beaucoup plus que simplement vous aider à vous débarrasser des kilos en trop et à réduire le risque de diabète et de problèmes cardiovasculaires. En effet, d’après ces études, la chirurgie de perte de poids ralentit le vieillissement chez beaucoup!

Récente étude en chirurgie bariatrique

Une récente étude réalisée à l’Université de Stanford a montré des faits intéressants prouvant l’efficacité de la chirurgie de l’obésité à avoir des effets positifs sur le mécanisme de vieillissement des cellules humaines. L’étude montre que la perte de poids résultant de la chirurgie bariatrique peut modifier le fonctionnement génétique des patients, permettant ainsi de ralentir le processus de vieillissement chez eux.

Normalement, avec le vieillissement, les télomères qui sont les extrémités des pointes ou des coiffes des gènes deviennent généralement plus courts jusqu’à ce que la cellule ne soit plus capable de se reproduire. Cependant, les chercheurs ont découvert que les télomères se développaient en fait plus longtemps chez certaines personnes ayant subi un bypass gastrique (un type de chirurgie de perte de poids). Grâce à ce processus aidant à allonger les télomères, l’effet du vieillissement est susceptible de s’inverser. 

La variation de la longueur des télomères n’est que de 2 à 3%, ce qui se situe dans la marge d’erreur, c’est-à-dire dans la plage normale de variation de la longueur des télomères. L’étude a montré que le bénéfice était le plus grand chez les personnes les plus malades, c’est-à-dire les personnes qui étaient non seulement lourdes mais qui avaient d’autres problèmes tels que l’inflammation chronique et les maladies cardiaques. Cette découverte surprenante invite à plus de recherche sur les effets génétiques de la chirurgie bariatrique, ont suggéré les spécialistes. 

Bien que l’étude n’ait pas montré l’inversion de certains signes du vieillissement tels que les rides, le changement de couleur des cheveux, …, la chirurgie de l’obésité apporte quelques changements visibles réels au-delà de la perte de poids. 

 

« Ce que cette étude a montré, c’est que le bypass gastrique et la perte de poids qui en résulte ont conduit à la restauration de la fonction des télomères et à la préservation chromosomique. Si effectivement la perte de poids a un effet positif sur la préservation de l’ADN et son fonctionnement, cela est une découverte remarquable ». 

Dans l’étude, les patients étaient principalement des femmes qui avaient un âge moyen de 49 ans et un IMC de 44,3, ce qui est considéré comme une obésité morbide. Les patients ont perdu en moyenne 71% de leur surplus de poids corporel grâce à un pontage gastrique. De toute évidence, leurs niveaux de protéine C-réactive (CRP) ont chuté de plus de 60% et leur niveau d’insuline à jeun a diminué de quatre fois.