0033 (0)1 84 800 400 / 00 216 29 904 626 / 00 216 29 902 916 / Whatsapp (+216) 24 737 737 devis@anneau-gastrique-tunisie.com

La chirurgie de l’obésité, il n’y a pas de doute, a ses avantages sur l’amélioration de la qualité de vie du patient obèse, qui en raison de cette maladie, voit réduit son espérance de vie de 6 à 14 ans environ. Autant dire que pour les cas où le traitement médical ne peut produire que peu de résultats, la chirurgie bariatrique sauve la vie en cas d’obésité sévère. Mais, la chirurgie de l’obésité si elle a des avantages, a aussi des contraintes, sans compter les complications et les risques post-opératoires.

Les contraintes post-chirurgie

Le suivi post-opératoire de la chirurgie de l’obésité n’implique pas seulement la convalescence après une chirurgie bariatrique. Car ce qu’il faut savoir, c’est que l’opération chirurgicale, anneau gastrique, gastrectomie longitudinale ou by-pass, impose après l’opération de modifier les habitudes alimentaires, généralement responsables de la prise de poids avant l’opération. Il y a donc des conseils diététiques à prendre en compte  ou les consultations post-opératoires auxquelles le patient doit régulièrement prendre part.

Les consultations post-opératoires

Le suivi du patient post-obésité se fait à vie.  Celui-ci permet alors au chirurgien d’évaluer quelle est sa variation pondérale, précisément la perte de poids, et d’apprécier aussi sa cinétique. Ce suivi permet aussi de rechercher les complications possibles de l’intervention certains symptômes devant obliger le patient à consulter immédiatement le médecin. Ce suivi porte aussi sur la prévention et le dépistage des carences en vitamine ou des carences nutritionnelles. Il aide aussi à adapter le traitement et la posologie. Lors du suivi, il est aussi apprécié ou non si le patient a besoin d’une aide psychologique ou s’il est nécessaire de recourir à une chirurgie réparatrice post-obésité.

La première consultation après une chirurgie de l’obésité doit avoir lieu après 1 mois. Ensuite, les consultations se feront après 3, 6, 9 ou 12 mois, et par la suite la fréquence sera annuelle. Toujours est-il qu’il faudra rencontrer un spécialiste chaque fois durant sa vie.

Suivi de l’alimentation

La première consultation post chirurgie bariatrique permet de s’assurer que le patient n’est ni anorexique, ni asthénique, qu’il a une bonne tolérance digestive. Elle permet aussi d’évaluer s’il ne court pas le risque d’une carence protéique. Car il est important de savoir qu’il respecte les consignes visant l’alimentation, qu’il fractionne les repas et qu’il a un bon apport protéique.